Association d'Adultes et de Parents d'Enfants DYSlexiques en Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes

Aesh : On n’accompagne pas un dys, comme un autiste ou un trisomique | Handicap et scolarité – Blog des Accompagnants

13 février 2017 AESH.CO

Bonjour j’ai été avs, pendant 2 ans en ulis élémentaire, ce fut riche et passionnant. Je reviens, quelques années plus tard, en tant qu’aesh car mon fils est dys, et il est plus facile de faire des horaires d’école pour coacher mon loulou et reprendre là ou il n’y a pas d’adaptations et aussi parce que j’ai aimé cette fonction…

Cependant le recrutement m’a surpris, malgré le peu d’expérience que j’ai, on m’envoie sur un poste pour accompagner 2 enfants de 3 ans et au handicaps différents, sans me dire quel sera mon accompagnement…Et les missions inhérentes pour les aider au mieux ?? C’est terrible, je m’en suis sortie grâce au fait que je suis du para-médical…

Mais quelle tristesse pour nos enfants d’envoyer une personne qui ne sera pas apte à accompagner le handicap…

Il faut plus de formation, il faut valoriser, donner un vrai diplôme à ce métier qui est un vrai métier…C’est malheureux de traiter des besoins essentiels avec si peu d’intérêt…Voila c’est ma colère du jour…Merci pour votre écoute…On n’accompagne pas un dys, comme un autiste ou un trisomique et bien d’autres, il ont des spécificités pour lesquelles même la bienveillance ne suffirait pas…

Merci Keira pour ce témoignage. Exigeons de véritables formations en rapport avec les élèves accompagnés !

aider.jpgKeira AESH