Association d'Adultes et de Parents d'Enfants DYSlexiques en Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes

Billets dans la catégorie Santé

1er salon du livre et du numérique pour les DYS (dyslexie, dyspraxie, dysphasie, …) en Aquitaine en 2017

Programme 1er salon du livre et du numérique pour les DYS

Notre association organise le 1er salon du livre et du numérique pour les DYS en Aquitaine, le mercredi 3 mai 2017 à Saint Médard en Jalles au carré des Jalles.

Ce salon est ouvert aux éditeurs de livres spécialisés aux DYS, aux concepteurs de logiciels sur tablettes et ordinateurs pour les DYS, les fabricants de matériels adaptés, ainsi qu’aux professionnels de santé accompagnant les DYS.

Nous aurons une salle pour organiser des projections ou les diffrents logiciels « aidant » seront présentés à différents horaires de la journée.
Ce salon organisé sur une journée (de 10h à 20h30) sera ouvert à tout public, parents/enfants, professionnels, enseignants. Nous attendons entre 300 et 400 personnes sur la journée.

Entree gratuite, accès personnes handicapées

Importance des adaptations scolaires PAP – PPRE pour les DYS – Handicap invisible

Elève écoleLes enfants qui ont un trouble dys ont un handicap invisible.

En tant qu’enseignant, parfois, l’on peut être tenté de limiter les adaptations préconisées dans les PPRE ou les PAP en estimant que l’enfant est capable de faire sans cette adaptation, que finalement, il ne s’en sort pas si mal sans, ou qu’il doit apprendre à faire l’effort de s’en passer….

Cette situation est souvent piège, même quand l’enfant réussit à compenser le trouble en classe.

Afin de définir si les adaptations sont suffisantes, il est important de communiquer avec la famille afin de savoir si le soir, l’enfant dispose de suffisamment d’énergie pour faire ses devoirs, de vérifier si l’élève a tout ce qui lui faut pour travailler ( cours complet et lisible, cahiers et livres dans le sac, devoirs notés dans l’agenda) et surtout continuer à adapter les évaluations afin de noter la réelle compétence de l’élève. Il n’y a rien de plus frustrant et démobilisant pour un élève d’avoir 12/20 plutôt que 18/20, ou même 4/20 plutôt que 13/20, uniquement parce que l’absence d’adaptation au handicap ne lui a pas permis de restituer ses réelles connaissances.

C’est comme si l’on privait un myope de ses lunettes de vue en lui demandant de recopier un texte au tableau à l’autre bout de la pièce, ou un mal-entendant de son appareil auditif et lui demander de répéter des phrases dites à voix basses ou mal articulées…

Supprimer des adaptations parce que l’on estime qu’il en est capable malgré le diagnostic est un déni du handicap.  Il faut réussir à dépasser ce déni et permettre à l’élève d’accéder aux fonctions cognitives préservées. Un élève sans adaptation est un élève en double voir triple tâche.

Veille sur les demandes de PPS auprès des MDPH

Veille internet sur les demandes de Projet Personnalisé de Scolarisation auprès des MDPH.

Si vous avez récemment sollicité la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) pour la mise en place d’un Projet Personnalisé de Scolarisation en faveur de votre enfant, la Fédération Française des Dys et ses associations membres vous proposent de répondre à un questionnaire en cliquant sur le lien suivant :

http://www.sphinxonline.net/vivactis-insight/EtudeDYSpositif/EtudeDYSpositif.sphx